Sara Acremann

Sara Acremann

Menu

205, rue Marcadet

75018 Paris

06.22.04.30.48

s.acremann@gmail.com

Si à travers cette trame de mots possibles, j’avais raconté une œuvre vide ?

Mais si dans cette infinité de textes désincarnés, je témoignais en creux ?

Alors le Mea Culpa de Bill Clinton serait peut-être une lettre de rupture que j’aurais pu écrire.

Alors j’aurais filmé un vieux couple cherchant le motif d’un récit qui n’existe pas.

Seraient-ils eux aussi coincés dans cet espace irrésolu, comme l’homme qui passe
devant la grande affiche à Pékin, héros d’une histoire qu’il ne soupçonne même pas ?

Et si mon travail ne voulait pas trancher et restait dans la brèche qu’ouvrent ces suppositions ?

Ce serait précisément dans cet espace incertain que s’inscrirait le récit.

Ce serait une estrade suspendue où je ne sais plus quelle scène s’est jouée :
mes parents et ma grand-mère qui essaient encore de parler alors qu’il n’y a plus rien à dire ?

Ou trois personnages qui jouent à relancer une conversation qui menace de s’éteindre ?

Sara Acremann
est née en 1983.

Elle vit et travaille à Paris.
Après une licence de Lettres Modernes à Paris IV obtenue
en 2005, elle étudie aux
Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de Patrick Tosani dont
elle sort diplômée en 2012, avec les félicitations
du jury.

Parcours en pdf

Est-ce que l'herbe pousse encore ?

"Est-ce que je serai heureuse ?"

Pékin, deuxième périphérique

Les Varennes de Loire

L'objet du discours

Trame sans drame

Le mail et le mur

Sara Acremann

Sara Acremann, article de
Jean-Jacques Birgé,
Mediapart

 

Les Varennes de Loire,
article de Raphaël Brunel,
Revue Laura.

 

Le décalage comme
évidence des choses
, texte de
 Jean-Louis Rocca, sociologue.

 

Article pour le catalogue des diplômés de l’Ensba par Raphaël Brunel, critique d’art.

 

Entretien avec
Philippe Daerendinger,
pour le catalogue
des Félicités de l'Ensba.

 

Catalogue de l'exposition Empiristes, Villa Emerige,
texte de Gaël Charbau.

 

Entretien avec Mona Prudhomme, chassis.fr.

Lettre ouverte

Ce mur

Conflits

Parutions

Informations

Informations

Informations

Informations

Informations

Informations

Aux demeurants

Charlotte El Moussaed

Clara Stengel

Coline Oliviero

E.g.m.

Eternal Network

Jean de Sagazan

Progress Gallery

Villa Emerige

Liens

Photographie

Exposition
La Griffe du chat,
Gilles Plagnol

Exposition

Le motif dans le tapis,

Charlotte El Moussaed

Site

Cyril Cosquer

Est-ce que l'herbe pousse encore ?

"Est-ce que je serai heureuse ?"

Pékin, deuxième périphérique

Crédits

Les Varennes de Loire

Trame sans drame

L'objet du discours

Le mail et le mur

Lettre ouverte

Contact

À propos

Conflits

Ce mur